Sphère sensorielle / série 2019

Infiniment grand ou immensément petit, le corps sphérique semble en mouvement sur son axe vertical et ses strates horizontales. Jouet des forces centrifuges et centripètes, il laisse apparaître des poussées minérales et des aiguillettes bienveillantes dans un jeu de rythmes et successions hasardeuses. D'une forte densité, il conserve néanmoins toute ses capacités de lévitation dans un espace d'immensité. Une grande diversité de sensations se produisent à son contact.